La Matrescence, c’est quoi ?

Avant de commencer, j’ai envie de vous partager la vidéo d’Alexandra Sacks,
qui a tant résonné en moi lorsque je l’ai vu il y a quelques années.

Alors la Matrescence, c’est quoi ?

La Matrescence est une période de transition, tout comme l’adolescence.

C’est Dana Raphael, anthropologue, qui en a parlé pour la première fois dans les années 70, et cela se démocratise en France notamment grâce à Clémentine Sarlat et son podcast du même nom.

La femme devient mère !

C’est une période de changement physique, hormonal, psychique et émotionnel (rien que ça !)

Contrairement à l’adolescence qui dure plusieurs années, cette évolution se fera en moyenne en 3 ans (entre le début de la grossesse et les 2 ans de l’enfant).

Tu peux :
* te sentir déboussolée, désorientée
* te sentir submergée par tes sentiments
* ressentir un manque de confiance en toi
* ressentir une perte identitaire
* …
ou rien de tout ça, et c’est OK

Plusieurs phases se succèdent dans la matrescence

Phase 1 : La fusion avec son bébé

Dès le début de la grossesse, des changements psychologiques et physiologiques s’opèrent. Tout ton corps se mobilise pour créer un petit être.

Tu te prépares inconsciemment ou non à répondre aux besoins de ton bébé, ce que Winnicott appelle la préoccupation maternelle primaire.

Cela se traduit de différentes manières : préparer la chambre de ton bébé, choisir ses vêtements, les produits de toilette, lui parler, et tout le processus imaginaire qui s’active…

Le cerveau se prépare au changement, et s’adapte à cette nouvelle aventure.

A la naissance, tu traverses une phase de fusion avec son bébé : elle est normale et saine !

Cette étape est cruciale pour créer un lien d’attachement avec son bébé.*

Phase 2 : La reconnexion à soi

Petit à petit, ton bébé grandit, il est plus autonome (il peut rester quelques minutes poser au sol, s’endort parfois seul, dort un peu plus longtemps, …) et tu le connais davantage. L’envie de se retrouver en tant que femme se fait ressentir.

D’abord, il s’agira de prendre un moment pour toi dans la journée, un bain, lire un livre, regarder une série, appeler un.e ami.e, …

Puis petit à petit, le temps sans bébé et la distance avec lui s’allongent. L’important est d’écouter ton ressenti, d’y aller dès que l’on se sent prêt !

Tu te reconnectes à toi-même, à tes envies, et parfois tes centres d’intérêts et tes préoccupations ne sont plus les mêmes. Certaines femmes opèrent à ce moment de leur vie un changement de carrière, ou s’investissent dans des domaines jusque là éloigné de leur vie d’avant.

Phase 3 : La reconnexion au monde

Une fois que tu t’es retrouvée, tu te sentiras prête à retrouver ton.ta conjoint.e, prendre du temps en couple, t’investir dans sa vie professionnelle, sortir entre ami.e.s…tout ça sans culpabilité (ou presque !)

Il s’agit maintenant de retrouver un nouvel « équilibre » entre les besoins de chacun, et quel challenge !

Toutes ces phases peuvent être très rapide pour certaines alors que pour d’autres cela prend des années, tout dépend de notre histoire personnelle, de notre entourage, et de notre capacité à s’adapter.

C’est un processus, qui peut être long, avec des retours en arrière possible.

Et toi, tu connaissais la définition ? Raconte moi ta Matrescence

*on ne tombe pas forcément amoureuse de son bébé au premier regard, le lien se crée petit à petit. Si tu ressens des difficultés dans la relation avec ton bébé, parles-en.

Commentaires

  1. I was extremely pleased to discover this page. I want to to thank you for ones time due to this wonderful read!! I definitely appreciated every part of it and I have you bookmarked to look at new information on your web site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.